Photo mht-popup 03
MHT Pop up

Un parcours à géométrie variable…

Je commence mon parcours par l’École Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT, CNAM) dont j’obtiens le diplôme en 1994.
De là un certain intérêt pour la géométrie dans l’espace, les angles et le trigonométrie !

Je me dirige ensuite vers l’urbanisme en poursuivant par un DESS à l’Institut d’Urbanisme de Paris (IUP, Paris XII Val de Marne) obtenu en 1996.

En 1999, j’effectue mon premier virage à 180 ° (toujours les angles…) en décidant de changer de voie et de devenir comédienne. De 1999 à 2001, je suis les cours à l’école Le Samovar en théâtre gestuel, clown, bouffon (si si !), chant et marionnettes.
De 2003 à 2008, je travaille pour plusieurs compagnies (Cie AMK, Cie Les Globe Trottoirs) sur des spectacles pour le jeune public. En 2005 je crée ma propre compagnie, Le repos du pied gauche, qui mêle les arts du clown, de la marionnette et de l’objet.
En 2008, j’effectue mon deuxième virage, entre 90 et 180°, en faisant une reconversion professionnelle dans la documentation et je fais une formation en cours du soir à l’École supérieure de bibliothécaires documentalistes (EBD).
J’enchaine plusieurs poste de documentaliste dans des domaines divers (arts de la marionnette, ingénierie de l’environnement, éducation nationale, horticulture…) jusqu’à aujourd’hui où je suis bibliothécaire-documentaliste au Musée national de la Marine.

Au cours de ma formation professionnelle de comédienne, je m’intéresse très vite au théâtre de marionnette et notamment au théâtre d’ombres et au théâtre de papier. De là est née l’envie de continuer à explorer l’objet mis en scène, les ombres projetées et le mouvement, d’autant que papier constitue un matériau inépuisable dans son utilisation scénique.

En 2012, je fais un premier stage de création pop-up avec Camille Baladi et Arnaud Roi, ingénieurs papier fondateurs de UPUPUP !
En 2015 je me perfectionne en suivant la formation de l’Institut du Pop-up à l’École d’art Maryse Eloy avec Michel Ferrier et Philippe UG.

C’est ainsi que depuis 2012 j’ai repris le compas, la règle et le rapporteur (en grades) de mes études de géomètre et que je mène une démarche de création en pop-up et en kirigami. Ces deux « arts » offrent, le temps d’un instant, un théâtre où la forme découpée se déploie, révélant ses jeux d’ombre et de lumières…

Ma démarche de création

Montage carte Arbres croisés Automne
Montage de la carte Arbres croisés « automne rouge »

 

 

Je réalise mes cartes en pop-up et en kirigami dans une optique de création où je réalise toutes les étapes de fabrication.

Je fais donc tout à la main sauf la découpe car mes poignets et mes coudes protestent à force de manier le scalpel, le cutter et les ciseaux. Depuis 2014, je fais donc la découpe avec un ploter (en l’occurrence, il s’agit de la Silhouette Cameo).

Malgré cette légère « modernisation », ma production reste donc artisanale, entièrement faite à la main et, de fait, en petite quantité.

Point de production par millier donc !

 

 

 

Expositions

– Portes ouvertes de l’institut du pop-up le 20 juin 2015 à l’Ecole d’art Maryse Eloy
– Exposition « Paysages et saisons en mouvement… » du 24 novembre au 8 janvier 2015 à La Maison de thé George Cannon, Paris 6
– Présentations de travail à l’Atelier Reuilly en décembre 2012 à Paris 12e
– Exposition dans le cadre des Portes ouvertes des ateliers d’artiste en septembre 2012 à Ivry

 

Presse

– Article sur www.sortiraparis.com du Lundi 8 Décembre 2014 : http://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/78659-paysages-et-saisons-en-mouvement-une-expo-de-papier
– Billet sur www.abcuriosites.com du vendredi 5 Décembre 2014 : http://www.abcuriosites.com/exposition-kirigami-poeme